Les lunettes de traduction automatique

By / 6 March 2015 / Uncategorized

Les lunettes de traduction automatique : un danger pour la traduction humaine ?

La traduction automatique ne vaut pas la traduction humaine

Pour la vraie traduction, les traducteurs professionnels et surtout humains restent indispensables. Et si les agences de traduction restent coûteuses, une plateforme en ligne comme Mytranslation est une bonne solution alternative. En effet, la plateforme Mytranslation vous met en relation avec des traducteurs humains qui seront en mesure d’effectuer une traduction de qualité à prix réduits.

La traduction automatique n’est donc pas encore prête à rivaliser avec la traduction humaine. Mais de petits appareils, comme les lunettes de traduction automatique, apportent une vraie valeur ajoutée pour faciliter la vie de touristes du monde entier.

Au Japon, l’entreprise NTT1 a présenté des lunettes de traduction automatique qui permettent de traduire un texte simplement en l’observant. Par exemple, ce système peut permettre de modifier l’image d’une carte de restaurant pour afficher le nom des plats dans la langue du touriste.

L’intérêt est évident pour le touriste : plutôt que d’apprendre la langue et déchiffrer les idéogrammes d’un menu, il pourrait utiliser ces lunettes de traduction automatique pour afficher directement le nom du plat dans sa langue maternelle.

Mais le prototype de NTT doit encore franchir de multiples étapes avant d’espérer atteindre le stade de la commercialisation. En effet, l’appareil de traduction automatique est actuellement plutôt encombrant et ne possède pas une grande autonomie. NTT doit s’efforcer de le rendre plus accessible. Il faut viser une miniaturisation et un allégement de l’appareil, tout en proposant une autonomie suffisante.

La traduction automatique, une traduction approximative

Sur la traduction elle-même, les phrases simples ne sont plus vraiment un problème pour les traducteurs automatiques. En revanche, il reste plusieurs points que les modèles statistiques peinent à résoudre : l’argot, le double sens, les jeux de mots, les expressions typiques… et ainsi de suite.

Cet appareil de traduction automatique est uniquement prévu pour les traductions simples et ne permet pas, par exemple, de traduire un livre ou un journal pendant sa lecture du fait des limitations de compréhension du programme intégré.

On en revient au problème de la traduction automatique qui est très approximative dès qu’il s’agit de traduire des textes élaborés. La traduction automatique n’est vraiment utile que pour des traductions légères, comme des mots ou des petites phrases utilisant des mots simples.

Cet appareil de traduction automatique ne verra le jour qu’en 2020, à l’occasion des Jeux Olympiques d’été qui auront lieu au Japon.

About Author

Stan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to Top